Après deux cents pages de Gothique Charpentier, de Gaddis

Liz, tire-toi d’ici! Tout ça te dépasse, crois-moi. Tu n’as qu’une chose à faire, te tirer, si tu le peux, le plus vite possible et dès que tu reçois ce message. N’emporte rien avec toi, c’est plus sûr, ne perd pas une seule seconde, et si tu le peux, quitte le pays, change d’identité et oublie tout, refais ta vie. Tout ça te dépasse tellement! Je te croyais, au début, emprisonnée dans un huis clos familial, mais tu risques de te faire broyer par les engrenages d’une machination religioso-politico mafieuse dont les tenants et aboutissants restent à découvrir, mais ce qu’on nous laisse deviner ne présage rien de bon pour toi (c’est plutôt comme une menace à peine voilée). Tu n’as rien à faire là. Pourquoi n’es-tu pas partie en Californie alors que ton frère te le proposait? Les devoirs conjugaux? Arrête de déconner. Qu’est-ce que tu en as à faire, qu’est-ce que tu sais de ce que fait ton propriétaire, quand tu es partie à une énième visite chez un médecin spécialiste? Crois-moi, tu préfères ne pas savoir qui il est vraiment. Si tu te croyais dans un roman familial, même dans un drame familial, il faut bien que je te prévienne que tu es lancée à pleine vitesse dans un polar d’espionnage à côté duquel tes tracasseries familiales, si chargées soient-elles, elles le sont, ne sont que querelles de voisinages. Un polar géopolitique, c’est là dedans qu’on est plongé sans le savoir et sans rien pouvoir y faire, une histoire de fous (…) où sont impliquées les forces irrationnelles du capital, de la religion, et des intérêts particuliers. Je sens que tu ne suivras pas mon conseil, mais il était de mon devoir de te l’envoyer. Me reste plus qu’à te souhaiter bon courage.
Publicités

0 Responses to “Après deux cents pages de Gothique Charpentier, de Gaddis”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




RSS Fric-Frac Club en fusion

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

%d blogueurs aiment cette page :